Bilan carbone entreprise : la méthode Ademe

Réalisez le Bilan carbone de votre entreprise selon méthode de l'ADEME afin de vous mettre en conformité avec le Grenelle 2 Du changement climatique à l'urgence d'un état des lieux :

Toute activité humaine, quelle qu'elle soit, engendre directement ou indirectement des émissions de gaz à effet de serre. De ce fait, toute entreprise , activité administrative ou associative peut légitimement s'intéresser aux émissions qu'elle génère. Afin d'agir, il est nécessaire d'établir un bilan pour connaître ses marges de manœuvre.

LA METHODE BILAN CARBONE® :

Le Bilan Carbone® est d'abord une démarche. Elle représente la construction d'un projet d'évaluation et de réduction des émissions de GES.

HISTORIQUE :

2012 : Lancement des nouvelles licences et de la version « Bilan GES »
2011 : Afin de donner un nouvel essor au Bilan Carbone ® et de pérenniser son développement, l'ADEME a cédé le Bilan Carbone® à l'Association Bilan Carbone (ABC) qui rassemble collectivités, entreprises et sociétés de conseils.
2010 : L'ADEME développe la version 6.1 du Bilan Carbone® contenant les déclinaisons «entreprises », «collectivités» et «territoires».
2004 : Jean Marc Jancovici développe le Bilan Carbone® pour le compte de l'ADEME.

La méthode Bilan Carbone®
Le premier logiciel français de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre
qui vous donne les moyens d'agir
.

Une quinzaine d'entreprises bretonnes se sont lancées dans cette opération de comptabilisation et de maîtrise de leurs émissions de Gaz à Effet de Serre (GES ). Cette action est financée à 50% par l'ADEME.

Engagements des entreprises :

• Désigner un correspondant énergie,
• Adopter un suivi de l'énergie et des GES ,
Réaliser un bilan carbone ,
• Etablir un plan d'actions.

Intérêts pour l'entreprise :

• Se préparer aux prochaines contraintes réglementaires (les quotas d'émission),
• Diminuer sa facture énergétique,
• Orienter ses actions de management de l'environnement,
Valoriser l'image de l'entreprise .


Un logiciel est utilisé pour comptabiliser les émissions de GES directes et indirectes (extraction de la matière première, transport, fabrication, élimination des déchets,…).