CO2: La compensation carbone volontaire en hausse de 4%

Les entreprises ayant compenser leurs émissions de C02 sont de plus en plus nombreuses, le marché français est lui en progression de 20%

Le marché volontaire de la compensation carbone a augmenté de 4% en volume au niveau mondial en 2012, mais a baissé en valeur en raison d'un prix de la tonne ramené à 5,9$ en moyenne. Le volume de CO2 compensé atteint 101 millions de tonnes, contre 97 millions de tonnes en 2011. En valeur, ce marché a représenté 523 M$ soit une baisse de -11%.

Le marché volontaire de compensation carbone est ouvert à tout acteur économique qui, hors contrainte réglementaire, souhaite financer des projets qui compenseront ses émissions de CO2 .

En volume, l'Europe représente 43% de ce marché devant les Etats-Unis.

Les projets financés par ce marché sont d'abord dans le secteur des énergies renouvelables (34%), puis des projets forestiers (32%). L'équipement des maisons (gazinière au lieu de four à bois notamment) arrive ensuite avec 9%, puis des projets portant sur l'efficacité et l'alimentation énergétiques.

"L'étude montre une baisse du prix moyen de la tonne en 2012 à 5,9$ contre 6,2 en 2011, toujours plus haut que sur le marché obligatoire qui s'échange à moins de 1$", souligne dans un communiqué un spécialiste de la compensation carbone .

"L'engagement des entreprises est d'autant plus important que les Etats ont largement montré ces dernières années leur incapacité à mener une action forte commune pour lutter contre le changement climatique et ses nombreuses conséquences", a commenté Bertrand Ramé.

En 2012,les acteurs français ont représenté 6% du marché de la compensation carbone , en progression de 20% sur un an

(AFP)