Greenpeace dévoile les meilleurs et les pires fournisseurs d’énergie verte

Classement Energie Verte

Le 28 septembre dernier, l’ONG Greenpeace a publié un classement de fournisseurs d’électricité en France selon leur soutien au développement des énergies renouvelables, afin d’informer les consommateurs sur lesquels choisir et éviter pour contribuer à la transition énergétique.
 
L’ONG a passé au crible 19 fournisseurs d’électricité et les a classés en 4 catégories :
 
1) Fournisseurs « vraiment verts » qui favorisent l’énergie à 95% d’origine renouvelable, sans nucléaire ni énergie fossile :
- Energie d’ici
- Enercoop
- Ilek
 
2) Fournisseurs « en bonne voie » qui se procurent encore en partie de l’électricité d’origine nucléaire:
- Planète oui
- ekWateur
- Energem
- GEG
- Sélia
- Alterna 
 
3) Fournisseurs « à la traîne » qui s’approvisionnent sur le marché de gros, c’est-à-dire de façon non renouvelable :
- Plüm énergie
- Proxelia
- Lucia
- Energies du Santerre

4) Fournisseurs « vraiment mauvais » qui investissent dans des énergies polluantes et émettrices de gaz à effet de serre et qui sont toujours très attachés au nucléaire et à des projets de forage pétrolier menaçant la biodiversité et le climat :
- Total spring
- Direct énergie
- Engie
- Happ-e (Engie)
- Sowee
- EDF
 
L’ONG a également voulu dévoiler le greenwashing de certains fournisseurs soi-disant verts qui achètent des certificats de « garantie d’origine ». Grâce à la réglementation européenne, les fournisseurs peuvent acheter de l’électricité issue d’une centrale à charbon ou nucléaire pourvu qu’ils injectent dans le réseau d'électricité, en France ou ailleurs en Europe, la même quantité d'électricité renouvelable à celle qui a été vendue au client. En effet, ces certificats de « garantie d’origine » leur permettent de se faire passer pour des offres d’électricité verte, une déclaration bien en deçà de la vérité.